Kongossa avec Hervé Djia

hervé Djia

- Pourrais-tu te présenter à la communauté Kongossa?

Bonjour à la communauté Kongossa :-) Je suis Hervé Djia, développeur d’application et e-entrepreneur le plus souvent possible. Je blogue de temps à autre sur djiathink.com et est toujours près à partager de bonnes idées sur le développement de notre continent.

- Pourrais-tu nous présenter un projet auquel tu as participé récemment?

Actuellement je travaille sur 3 projets qui me tiennent à coeur: NoBakchich, Miamtime et Djoss.tv. Pour faire court, le 1er est un service web et mobile de lutte anti-corruption au sens où il vous fourni les détails sur les procédures administratives afin d’éviter toutes arnaques par ignorance.

Le 2e permettra à tout le monde de commander à manger dans un restaurant tout en faisant une bonne action. En gros, c’est manger solidaire !

Le 3e enfin, est une application Web sur laquelle je suis avec Patrick, Eloge et Aboubakar qui vous offre la possibilité de commenter en direct ce que vous regardez à la TV et même d’envoyer des messages à l’antenne. L’intérêt étant de rendre la télé plus sociale, plus conviviale.

- Que faudrait-il mettre en place en Afrique pour faciliter le développement des nouvelles technologies ?


Eduquer
. C’est facile de le dire ainsi, mais c’est pourtant la réponse la plus approprier à cette question. La raison est simple. Si nous posons le problème comme étant surtout technique, nous faisons fausse route. Il faudrait savoir à quoi ce développement technologique pourra servir. Il est donc important de considérer les technologies comme un outil de progrès économique, culturelle et social plutôt qu’une mode ou une course au dernière nouveauté. En Afrique, ce développement technologique est mise en concurrence avec des besoins primaires comme l’adduction en eau, la nourriture, les transports. ça c’était pour la mauvaise nouvelle.
La bonne nouvelle est qu’avec un peu de malice et d’engagement, il est possible de faire l’impossible et d’accompagner les populations les plus pauvres vers un mieux être certains. Pour cela il est primordial de garder à l’esprit que les hommes motivés seront toujours plus utiles que les technologies les plus puissantes du monde, mais si à ces hommes vous ajoutez un soupçon de moyens techniques alors tout peut arriver. Par l’éducation, nous arriverons à dépasser le fait que les technologies misent à la disposition des pauvres soient moins productives que celles mise à la disposition des riches.
Un ordinateur n’éduque pas, mais il aide un enseignant à mieux éduquer. Vous l’aurez compris, je pose un préalable au "tout technologique", l’éducation. La technologie n’a des effets positifs que dans la mesure où les gens sont prêts et capables de l’utiliser de manière positive. Une fois que les gens sauront pourquoi ils ont besoin de technologies, les esprits s’ouvriront et les réticences au financement et au lancement de projets TIC d’envergure se feront plus rare.
Suivez Hervé sur Twitter http://twitter.com/DjiaThink
About these ads

Une réflexion sur “Kongossa avec Hervé Djia

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s